A propos de Saint-Antonin-Noble-Val, Cittaslow

Des questions ont été formulées sur le mouvement Cittaslow “cité du bien-vivre” : pour faire court, résumons “à quoi cela sert ?”…

Pour que chacun puisse se faire une opinion, nous avons redonné de la visibilité à la charte du mouvement déjà en ligne depuis plus d’un an (et qui a été téléchargée abondamment par des visiteurs de ce site). Le questionnaire d’évaluation a évolué depuis la candidature de Saint-Antonin-Noble-Val. Il accentue les points qui touchent au lien social, à la solidarité entre les différents habitants…

 IMG_1577Guide de visite :  Vous avez certainement vu que ce site propose en haut du menu un onglet “Saint-Antonin, cité du bien vivre”.  Vous y trouverez les phrases clés de la charte proposée à Orvieto en 1999…

Quant à la réponse à la question : “à quoi cela sert ?”, elle est dans la charte du mouvement. Nous vous invitons également à regarder ce document [pdfsanv_arg_OT-nov13.pdf ] fait pour les adhérents de l’Office du Tourisme à l’automne 2013…


Extrait :

Saint-Antonin-Noble-Val veut utiliser la charte Cité du bien-vivre comme support de développement local.

Pourquoi ?

> Parce que les bases du développement de Saint-Antonin sont à repenser (comment se développer quand on est à l’écart?) et doivent pouvoir concilier patrimoine et modernité, passé, présent et futur.

Comment ? Le label nous donne :

> Une visibilité internationale: à nous de valoriser cette charte (qui n’est pas incompatible avec d’autres marques de qualité) qui a l’avantage d’être « globale » et pas seulement touristique;

> Une insertion dans un réseau qui progresse car il répond de plus en plus aux attentes de notre société ;
> Une démarche de progrès pour la commune, adaptée à notre personnalité;

> Une façon de mobiliser tous les acteurs économiques, sociaux et culturels qui doivent y trouver leur compte: de l’immobilier au canoë, de la boulangerie aux services non marchands, du marché de produits locaux à la médiathèque ;

> Des opportunités pour créer des activités en phase avec ce modèle associant qualité de vie, technologie, convivialité…
> Des arguments pour attirer les résidents: d’un jour ou de toujours.

Ces avantages seront d’autant plus forts que nous aurons une démarche active pour en faire des atouts, des arguments de promotion au service du développement… 

A quoi ça sert ? La musique ne sert pas à grand chose… Pourtant elle embellit la vie. Pour ceux qui sont soucieux des retombées marchandes, beaucoup de villes s’enorgueillissent d’avoir un festival qui les fait connaître, attire du monde et fait travailler le commerce ! Si la musique sert à quelque chose : elle adoucit les moeurs…